Jardin éphémère de Fontainebleau

Comme vous l’avez peut-être lu dans mes actualités, j’ai été invité pour la première fois à participer aux « Naturiales » de Fontainebleau du 18 au 19 mai derniers. Il s’agissait de présenter mon travail  tout en respectant le thème général de l’événement. J’ai créé pour cela un jardin éphémère sur une surface de 30 m² sur la place Napoléon, au cœur de la ville.

Association Ophiopogon et GeraniumMes principales motivations ont portées sur l’envie de provoquer le public en leur offrant un jardin d’aspect naturel composé de plantes communes constituant la flore locale associées à d’autres, exogènes, afin de mettre en évidence leur aspect ornemental. En effet, ces plantes dites communes sont tellement banales que nous ne les percevons plus comme des plantes pouvant offrir un intérêt esthétique alors qu’en les regardant sous un aspect différent il est possible de voir en elles, et notamment dans leur floraison, une beauté que nous ne voyions plus. C’est notamment l’association du Geranium robertianum, très commun dans les jardins, avec l’Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’ qui a attiré le regard du public.

J’avais aussi l’envie de faire prendre conscience au public que certaines plantes dont la réputation est détestable mais qui ont de nombreuses vertus et un rôle important dans l’équilibre naturel et donc du jardin, peuvent très bien trouver leur place dans un coin reculé du jardin sans que cela ne nuise à l’esthétique de celui-ci et sans que cela n’entraine de désagrément pour les usagers du jardin. J’ai utilisé à cet effet une plante emblématique qu’est l’Ortie doïque (Urtica dioica) disposée sous des chaises réalisées en fer forgé par l’artiste Iztok Sostarec (www.idartist.net). Ces chaises sont beaucoup plus hautes qu’habituellement et permettent de placer la plante en dessous sans que celle-ci n’en touche l’assise. L’image obtenue donne le sentiment que l’on peut s’assoir sur les chaises sans se faire piquer par les orties.

Il ne s’agît pas d’introduire volontairement des plantes de la sorte dans la création d’un jardin comme certains visiteurs le pensaient puisque dans tous les cas elles viennent spontanément, mais surtout de les accepter et de les intégrer plutôt que de vouloir les combattre à tout prix.

Liste des plantes utilisées :

Bellis perennis, Geranium robertianum, Allium ursinum, Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’, Leucanthemum vulgare, Hyacinthoides non-scripta, Urtica dioica, Lamium album, Equisetum japonicum var. ramosissimum, Stipa tenuifolia, Buxus sempervirens, Pelargonium album, Sedum sp.

 


Warning: Use of undefined constant Paysagiste - assumed 'Paysagiste' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d448110380/htdocs/wp-content/themes/geoffroy/footer.php on line 5

Warning: Use of undefined constant Botanique - assumed 'Botanique' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d448110380/htdocs/wp-content/themes/geoffroy/footer.php on line 6

Warning: Use of undefined constant Environnement - assumed 'Environnement' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d448110380/htdocs/wp-content/themes/geoffroy/footer.php on line 7