« Pass to the Wild »

Festival international des plantes sauvages de Bohinj du 24 mai au 9 juin 2019 et du 16 mai au 7 juin 2020

Parc naturel national de Triglav, Slovénie

Toutes les plantes cultivées de nos jardins sont originaires de la nature, notre environnement naturel ; quelquefois d’un autre continent et souvent de notre environnement proche. La plupart d’entre nous ne le supposent même pas. Nous avons pris l’habitude de les acheter comme des objets de consommation.

L’Homme a commencé à domestiquer les plantes sauvages dans un souci de survie alimentaire. Mais peu à peu, les civilisations s’enrichissant, les hommes ont aussi cultivé les plantes pour leurs aspects ornementaux. Tout comme les plantes alimentaires, les plantes ornementales ont été prélevées dans la nature et, peu à peu, des variétés et des formes nouvelles ont été sélectionnées pour répondre aux  goûts du moment. C’est ainsi que ces nouvelles variétés aux couleurs différentes et aux fleurs plus grandes, ou doubles, ont colonisées les jardins au fil des siècles et que les jardiniers en ont oublié leur origine.

Certaines plantes cultivées dans les jardins, communes dans la nature il y a 20 ou 30 ans, sont aujourd’hui menacées de disparition du fait de la dégradation ou de la destruction de leur habitat naturel.

Cette problématique est très importante en montagne où les milieux naturels jusqu’ici préservés sont maintenant sujet à une fréquentation touristique et une exploitation, en générale, de plus en plus importantes. La fragmentation des prairies de fauche, la mécanisation, l’intensification du pâturage et l’augmentation de la population sont des facteurs importants de perte de biodiversité. Ils sont d’autant plus conséquents dans la vallée de Bohinj, au cœur du parc naturel national de Triglav où il existe encore une richesse exceptionnelle et des plantes protégées à préserver.

"Pass to the Wild"
sentier botanique

Le projet, détaillé ci-après, tente de mettre en évidence cette problématique par des outils scientifiques et pédagogiques. Il prendra la forme d’un cheminement partant d’un lieu habité, un village, un hameau ou une ruine d’habitation pour s’élancer vers la nature. Des plantes communément cultivées dans les jardins y seront installées ; créant ainsi une promenade botanique et pédagogique. Les plantes communes dans la nature seront installées au départ du village. Les plus rares seront installées de plus en plus loin en fonction de leur niveau de rareté. Chaque plante sera accompagnée d’un panneau la décrivant et comprendra une photo représentant une variété jardinée prise dans un jardin de la vallée. Il est important que des informations relatives à l’histoire de la plante y soient mentionnées ainsi qu’une date de plantation et de réalisation du panneau. En effet, le statut de rareté de la plante est donné au moment de la création du projet et l’histoire nous montre que celui-ci peut évoluer rapidement.  Ce projet doit être réalisé par les enfants en coopération avec les habitants des villages afin que des échanges intergénérationnels puissent exister. Les enfants sont les adultes du future, et plus ils seront sensibilisés à ces problématiques, plus ils seront à même d’agir dans le bon sens.

L’aspect pédagogique du projet peut être développé sur différents axes. Cela dépendra notamment du degré d’implication des enseignants : arts, biologie, géographie, géologie, horticulture…

Un travail de coopération avec le jardin botanique de Ljubljana est envisagé. Les plantes sauvages nécessaires à la réalisation du projet ne peuvent être prélevées dans leur environnement naturel. Les jardins botaniques ont la mission de conservation et de collecte de semences. Les enfants seront donc amenés à visiter le jardin botanique et à cultiver eux-mêmes les plantes sélectionnées à partir de semences généreusement données par le jardin botanique. Ces plantes seront ensuite transplantées le long du chemin à leur emplacement définitif.

Les élèves devront ensuite travailler sur la réalisation et la mise en forme des panneaux qui comprendront une photo d’une forme cultivée, un descriptif de la plante avec son nom scientifique, slovène et anglais, une anecdote recueillie lors de la visite des jardins, son indice de rareté et une date de plantation et de prise de vue de la photo. Des informations scientifiques relatives à l’origine des semences seraient optimales.

L’installation des panneaux ou la plantation des premières plantes pourraient faire partie des événements relatifs à l’inauguration du festival.

Liste non exhaustive des plantes potentiellement utilisables et leur indice de rareté :

Aconitum sp.

Ajuga reptans commun

Aquilegia vulgaris. commun

Asarum europaeum assez commun

Astrantia major commun

Berberis vulgaris commun

Centaurea montana commun

Campanula glomerata commun

Campanula latifolia assez rare

Clematis recta commun

Clematis alpina assez commun

Colchicum automnale commun

Convallaria majalis commun

Crocus albiflorus commun

Crocus vernus commun

Cyclamen purpurescens  commun

Cypripedium calceolus rare protégé

Dianthus sp.

Dianthus barbatus rare protégé

Erica carnea commun

Eryngium alpinum rare

Galanthus nivalis commun

Gentiana clusii commun

Gentiana lutea (alimentaire et médicinale) commun

Geranium phaeum commun

Geranium sanguineum assez commun

Geranium sylvaticum commun

Helianthemum nummularium commun

Helleborus niger assez commun

Iris graminea

Iris pallida ssp. Cengialti assez commun

Lamium galeobdolon commun

Leontopodium alpinum commun

Leucojum vernum commun

Lilium martagon commun

Lilium carniolicum commun

Lunaria rediviva commun

(Narcissus radiiflorus assez commun)

Polygonatum multiflorum commun

Papaver alpinum commun

Primula elatior (médicinale)

Pulmonaria officinalis commun

Rhododendron hirsutum

Rhodiola rosea (médicinale)

Salvia pratensis commun

Salvia uliginosa commun

Thalictrum aquilegifolium commun

Trollius europaeus commun

Vinca minor commun


Warning: Use of undefined constant Paysagiste - assumed 'Paysagiste' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d448110380/htdocs/wp-content/themes/geoffroy/footer.php on line 5

Warning: Use of undefined constant Botanique - assumed 'Botanique' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d448110380/htdocs/wp-content/themes/geoffroy/footer.php on line 6

Warning: Use of undefined constant Environnement - assumed 'Environnement' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d448110380/htdocs/wp-content/themes/geoffroy/footer.php on line 7